Bienvenus à cette nouvelle expérience!!!!!

Bonjour à tous et à toutes et bienvenus sur le blog du Département de français. C'est en septembre 2011 que l'on commence à démarrer et c'est avec un mélange d'appréhension et d'excitation qu'on s'y met.

Ce mode d'expression est en vogue sur internet, donc, nous allons en profiter.

Il n'y a pas que nous, Beatriz et Conchita qui allons écrire; à votre tour vous allez pouvoir y participer. Rassurez-vous!!!! On corrigera avant!!!!

Vous allez découvrir sur ce blog toute l'actualité, des conseils, des aides précieuses, etc.

Nous, on le crée mais il faut l'animer. On compte sur vous!!!!

miércoles, 5 de julio de 2017

S'HYDRATER DURANT L'ÉTÉ





Bien que le chaud et le froid puissent être des bienfaits pour la santé, il convient de rester prudent, notamment en été lorsque la température extérieure monte parfois vertigineusement. Car dans ces circonstances, la température du corps monte elle aussi. Or, notre cerveau (comme la majorité de nos organes) ne supportent pas les hausses de température. Afin d'éviter tout danger de surchauffe, notre organisme a la faculté de transpirer pour se protéger. Le mécanisme de transpiration permet d'évacuer la chaleur du corps et de réguler sa température, mais cela implique de fortes consommations d'eau qu'il est nécessaire de compenser massivement pour éviter la déshydratation.
  • 1. Multipliez les douches et les baignades
  • 2. Buvez fréquemment de l'eau à température ambiante
  • 3. Essayez d'anticiper sur la sensation de soif
  • 4. Mangez mais évitez le sel et les aliments diurétiques
  • 5. Utilisez un brumisateur




1. Multipliez les douches et les baignades

Un des remèdes les plus efficaces contre la chaleur est la traditionnelle douche, idéalement froide, et relativement courte (quelques minutes sous le jet d'eau suffisent amplement). Même s'il n'est que temporaire, l'effet rafraîchissant est indéniable. Mais songez à notre planète en ne multipliant pas trop exagérément le nombre de douches. Si vous le pouvez, n'hésitez pas à faire un saut dans la piscine (méfiez vous tout de même des risques d'hydrocution en mouillant la tête et les bras préalablement) ou à profiter des joies de la baignade lorsque la température de la mer ou de l'océan est idéale. Avantage : vous combinez ainsi le sport et la fraîcheur.

2. Buvez fréquemment de l'eau à température ambiante

Il est recommande de consommer d'un litre et demi à deux litres de boisson par jour, quelque soit la saison. Sauf que la transpiration est plus importante lorsqu'il fait chaud : il est donc nécessaire de compenser les pertes en buvant nécessairement plus en été qu'en hiver. Bien que nous ayons souvent le réflexe de boire de l'eau fraîche lorsqu'on a chaud, il est préférable de boire des boissons à température ambiante afin d'éviter que l'organisme ait à réchauffer les liquides trop froids que nous ingérons. Il est donc préférable de boire tiède afin de contrer la transpiration. Évitez le café et le thé en trop grande quantité, car ils sont diurétiques : ils favorisent l'élimination de l'eau. L'alcool est également à proscrire puisqu'il déshydrate. La meilleure solution reste donc la bouteille d'eau, à portée de main, chez vous comme en déplacement.
 
 
 

3. Essayez d'anticiper sur la sensation de soif

Il ne faut pas attendre d'avoir soif pour boire, car la sensation intervient lorsqu'on est déjà déshydraté. N'attendez donc pas et buvez régulièrement de l'eau : ce n'est d'ailleurs pas tant la quantité que la fréquence qui compte. Afin que l'organisme ne manque jamais d'eau, organisez des "rituels" d'hydratation, en adoptant par exemple le rythme d'un verre d'eau toutes les deux heures, et ce, que vous ayez soif ou non. Ces habitudes permettent de limiter les risques de déshydratation. Ainsi, vous prendrez l'habitude de boire plus souvent et dans de plus grandes quantités. De plus, ces réflexes devraient sensibiliser les plus jeunes et les plus âgés à la nécessité de boire toute la journée durant.

4. Mangez mais évitez le sel et les aliments diurétiques

Il y a bien sûr la traditionnelle glace, idéalement en sorbet, particulièrement riche en eau. Mais attention de bien varier vos repas car la glace a pour inconvénient majeur d'inciter l'organisme à produire de la chaleur. Pour un repas riche en eau, privilégiez les fruits et les légumes : les soupes froides du type gaspacho sont particulièrement appréciées en été. Cependant, certains aliments (ananas, concombre, figue, melon, pêche, oignon, navet, poireau etc...) sont diurétiques et donc à consommer en quantité raisonnable lorsque l'objectif est de s'hydrater efficacement. Veillez enfin à éviter les aliments trop salés (charcuterie, poisson fumé, gâteaux apéritifs, fruits secs) : bien qu'ils favorisent la sensation de soif, le sel retient l'eau ce qui nuit à l'hydratation de l'organisme.

5. Utilisez un brumisateur

N'hésitez pas à opter pour un brumisateur de poche : en vous aspergeant le visage et les membres de cette légère brise toujours très rafraîchissante, vous diminuerez rapidement la température du corps. En cas d'exposition longue au soleil, la crème solaire est indispensable. Vous pouvez également recouvrir vos épaules d'une serviette humide ou mouiller vos cheveux. Et asseyez vous à proximité des fontaines publiques qui jouent le rôle de brumisateur géant au cœur de l'été ! Mais attention : bien que cela soit rafraîchissant, ce n'est pas pour autant hydratant : pensez donc à boire de l'eau. Enfin, le brumisateur n'aime pas la chaleur : prévoyez donc une glacière, car il aura tendance à se réchauffer, notamment dans la voiture où il peut régner une température dépassant parfois les 50°C !
 
 
Jeune femme se rafraîchit le visage avec un brumisateur
 
 
 

 
 

No hay comentarios:

Publicar un comentario