Bienvenus à cette nouvelle expérience!!!!!

Bonjour à tous et à toutes et bienvenus sur le blog du Département de français. C'est en septembre 2011 que l'on commence à démarrer et c'est avec un mélange d'appréhension et d'excitation qu'on s'y met.

Ce mode d'expression est en vogue sur internet, donc, nous allons en profiter.

Il n'y a pas que nous, Beatriz et Conchita qui allons écrire; à votre tour vous allez pouvoir y participer. Rassurez-vous!!!! On corrigera avant!!!!

Vous allez découvrir sur ce blog toute l'actualité, des conseils, des aides précieuses, etc.

Nous, on le crée mais il faut l'animer. On compte sur vous!!!!

lunes, 13 de marzo de 2017

UN PEU DE GRAMMAIRE


 
 
Fais le moi savoir ou Fais-le-moi savoir?
 
Grevisse écrit dans  "Le Bon usage" : Ce livre, fais-le-moi lire.
Il n'y a aucun doute. À l'impératif positif (sans négation), les traits d'union entre le verbe et les pronoms sont obligatoires, peu importe s'il y a un infinitif ou pas: Fais-le-moi savoir, envoyez-les-leur, etc.
À l'impératif négatif, les traits d'union disparaissent: Ne me le fais pas savoir, ne les leur envoyez pas, etc.
 

Impératifs construits avec EN et Y:

Ces impératifs s'écrivent sans s et sans trait d'union devant en et y suivis d'un infinitif, comme aussi devant la préposition en ou devant tout autre mot commençant par une voyelle ou un h muet : Ose en dire du bien, Va y mettre de l'ordre. – Va en savoir des nouvelles. – Laisse y porter remède, Parle en maître, Cherche à en découvrir les raisons, Va ouvrir, Va en paix, Avance humblement.
Donc c'est uniquement lorsque l'impératif positif est construit avec en et y et que suit un infinitif que les traits d'union ne s'écrivent pas.
 
 
 

No hay comentarios:

Publicar un comentario