Bienvenus à cette nouvelle expérience!!!!!

Bonjour à tous et à toutes et bienvenus sur le blog du Département de français. C'est en septembre 2011 que l'on commence à démarrer et c'est avec un mélange d'appréhension et d'excitation qu'on s'y met.

Ce mode d'expression est en vogue sur internet, donc, nous allons en profiter.

Il n'y a pas que nous, Beatriz et Conchita qui allons écrire; à votre tour vous allez pouvoir y participer. Rassurez-vous!!!! On corrigera avant!!!!

Vous allez découvrir sur ce blog toute l'actualité, des conseils, des aides précieuses, etc.

Nous, on le crée mais il faut l'animer. On compte sur vous!!!!

domingo, 20 de noviembre de 2016

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L'ENFANT




Cette année, Google a choisi de célébrer pour le 20 novembre, grâce à "Doodle" tout doux, la Journée mondiale de l'enfance ! Un temps fort chaque année pour les droits de l'enfant, que l'UNICEF ne manque jamais de marquer. Pour 2016, au-delà des événements organisés dans tout le pays, l'UNICEF France dévoile une nouvelle campagne de sensibilisation et collecte de fonds avec un spot vidéo qui nous fait prendre conscience que derrière les statistiques, il y a d'abord des enfants...
Ce dimanche 20 novembre, si vous cherchez une information sur le célèbre moteur de recherche américain, vous ne pourrez pas manquer le "Doodle" (détournement graphique et ludique du logo de Google) dédié à la Journée internationale des droits de l'enfant : un dessin haut en couleurs qui met en scène six enfants en train de réaliser une fresque ornée de coeurs, d'étoiles, d'arcs-en-ciels, d'animaux et de fleurs...
Pourquoi cette date précisément ? Parce que c'est un 20 novembre, en 1989, qu'a été adoptée par l'ONU la Convention relative aux droits de l'enfant – un traité fondamental devenu le socle de toute l'action de l'UNICEF pour les enfants du monde. Depuis, de nombreux pays ont choisi cette journée pour célébrer les droits de l'enfant, mais aussi pour dénoncer les injustices dont ils sont encore victimes aujourd'hui.






 

No hay comentarios:

Publicar un comentario