Bienvenus à cette nouvelle expérience!!!!!

Bonjour à tous et à toutes et bienvenus sur le blog du Département de français. C'est en septembre 2011 que l'on commence à démarrer et c'est avec un mélange d'appréhension et d'excitation qu'on s'y met.

Ce mode d'expression est en vogue sur internet, donc, nous allons en profiter.

Il n'y a pas que nous, Beatriz et Conchita qui allons écrire; à votre tour vous allez pouvoir y participer. Rassurez-vous!!!! On corrigera avant!!!!

Vous allez découvrir sur ce blog toute l'actualité, des conseils, des aides précieuses, etc.

Nous, on le crée mais il faut l'animer. On compte sur vous!!!!

martes, 6 de diciembre de 2016

LA SAINT NICOLAS




Saint Nicolas, le Saint Patron des petits enfants, est fêté le 6 décembre. Cette fête est dédiée aux enfants, tout particulièrement dans l'est de la France et en Belgique.

Une journée gourmande et festive !

En Alsace et en Lorraine, la tradition veut que l'on prépare des mannala ou mannele, petites brioches en forme de bonhomme, que l'on déguste avec du chocolat chaud et des clémentines. Ailleurs, les enfants reçoivent plutôt des confiseries en forme de Saint Nicolas en chocolat ou en pain d'épices. Saint Nicolas apporte également des cadeaux aux enfants qui ont été bien sages. Les enfants polissons reçoivent quant à eux la visite du Père Fouettard, dont on dit qu'il distribue des coups de fouet plutôt que des cadeaux... Mais la visite du Père Fouettard reste une menace lointaine, encore plus aujourd'hui qu'autrefois, car les enfants savent généralement se faire pardonner leurs petites bêtises juste à temps pour la Saint Nicolas !

Saint Nicolas, évêque de Myre

Si Saint Nicolas est représenté vêtu de l'habit ecclésiastique, de la mitre et de la crosse, c'est parce qu'avant de devenir le protecteur des enfants sages, il fut évêque d'une ville d'Asie mineure au IVème siècle. De nombreuses légendes lui sont associées. Une de ces légendes raconte que Saint Nicolas ressuscita trois petits enfants qui avaient été tués et découpés en morceaux puis mis au saloir par un boucher cruel. Une chanson populaire de la Lorraine raconte cette histoire, dont voici les deux dernières strophes :
"Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand Saint Nicolas.
Le grand saint étendit trois doigts,
Les trois enfants ressuscita.

Le premier dit: j'ai bien dormi.
Le second dit : et moi aussi.
A ajouté le plus petit :
Je croyais être en paradis.
"
 
 
 
 
 

No hay comentarios:

Publicar un comentario