Bienvenus à cette nouvelle expérience!!!!!

Bonjour à tous et à toutes et bienvenus sur le blog du Département de français. C'est en septembre 2011 que l'on commence à démarrer et c'est avec un mélange d'appréhension et d'excitation qu'on s'y met.

Ce mode d'expression est en vogue sur internet, donc, nous allons en profiter.

Il n'y a pas que nous, Beatriz et Conchita qui allons écrire; à votre tour vous allez pouvoir y participer. Rassurez-vous!!!! On corrigera avant!!!!

Vous allez découvrir sur ce blog toute l'actualité, des conseils, des aides précieuses, etc.

Nous, on le crée mais il faut l'animer. On compte sur vous!!!!

sábado, 21 de enero de 2017

BELLES EXPRESSIONS DE LA LANGUE FRANÇAISE


"Faire l'école buissonnière" et "Prendre la clé des champs", autrement dit aller se promener dans la campagne plutôt que d'aller à l'école !  Pour le maître, l' élève qui fait l’école buissonnière est un garnement qui, au lieu de se rendre à l’école ( autrefois on s'y rendait bien souvent à pied, surtout à la campagne )  préfère passer la journée à jouer dans la nature, aller à la pêche, s'évader, rêver, bref, préférer les buissons aux leçons.
Cette expression qui date du XVe siècle viendrait des chemins creux et buissons qui cachaient les fuyards, pour d'autres elle fait référence aux écoles secrètes des protestants  dans les campagnes (  ces écoles étaient interdites par l'église de Rome ). Ainsi Luther commença à enseigner sa doctrine dans les bois ( école buissonnière ).



De nos jours "faire l'école buissonnière" c'est prendre du bon temps au lieu de travailler ! Pour les élèves ont ne dit guère plus " faire l'école buissonnière ", ce qui sous-entendait néanmoins quelque chose de positif ( se promener dans la nature, aller à la pêche, flâner...) mais " sécher les cours " et là, il n'y a aucune poésie !
Quoi qu'il en soit, il reste toujours agréable de prendre de temps en temps "La clé des champs", histoire de changer d'air !  S'enfuir, s'évader, se sauver, se libérer des contraintes : respirer  sans aucune contrainte !
Cette expression est née au Moyen Âge. À l'époque on  désignait les champs comme de grands espaces de liberté, comme un moyen de fuir la société et s'affranchir de ses contraintes.
Par ailleurs, autrefois,  "champs" au pluriel signifiait  "espace libre", par opposition aux différents espaces clos que l'on pouvait trouver. Ici, la clé est l'outil nécessaire pour sortir et aller en terrain libre.
On retrouve en partie cette expression chez Montaigne "donner les champs" qui voulait aussi dire "donner la liberté".
"Prendre la clé des champs" c'est s'évader, s'enfuir loin des contraintes et soucis imposés  par la société.
 
 
 
 
 
 

No hay comentarios:

Publicar un comentario