Bienvenus à cette nouvelle expérience!!!!!

Bonjour à tous et à toutes et bienvenus sur le blog du Département de français. C'est en septembre 2011 que l'on commence à démarrer et c'est avec un mélange d'appréhension et d'excitation qu'on s'y met.

Ce mode d'expression est en vogue sur internet, donc, nous allons en profiter.

Il n'y a pas que nous, Beatriz et Conchita qui allons écrire; à votre tour vous allez pouvoir y participer. Rassurez-vous!!!! On corrigera avant!!!!

Vous allez découvrir sur ce blog toute l'actualité, des conseils, des aides précieuses, etc.

Nous, on le crée mais il faut l'animer. On compte sur vous!!!!

miércoles, 11 de enero de 2017

ÉTUDIER À BRUXELLES



Place des Arts à Bruxelles

Cœur de l'Union européenne, la capitale belge accueille un grand nombre d'étudiants. Ses atouts : sa francophonie, ses nombreuses écoles d'art et des coûts de scolarité avantageux.
Francophone et francophile, Bruxelles a tous les atouts pour séduire les étudiants. Et avant tout ceux qui se destinent aux métiers artistiques. La capitale de la bande dessinée est connue pour disposer d'une large palette d'écoles d'art dont le coût est bien moins élevé qu'en France (rarement plus de 1000€ l'année!). Les places sont plus rares dans les filières médicales vers lesquelles se redirigent de plus en plus les recalés de médecine en France. Face à l'engouement qu'elles suscitent auprès des Français, ces formations font l'objet de quotas depuis 2013. Seuls 30% de non-résidents belges peuvent y accéder.
Quoi qu'il en soit, Bruxelles doit aussi son dynamisme à sa dimension internationale. La ville est proche de grandes villes européennes, comme Paris, Londres, Amsterdam et Cologne. Elle accueille le siège de l'Union européenne et de plusieurs organisations internationales, dont l'Otan. Enfin, la ville comme le pays sont trilingues (français, néerlandais et allemand), bien que la langue de Molière soit la plus couramment parlée dans la capitale.
Avant de s'inscrire dans un établissement belge, les candidats ne doivent pas oublier de formuler une demande d'équivalence de leurs diplômes auprès du Service des équivalences de l'enseignement secondaire. Elle doit être faite avant juillet pour une rentrée en septiembre.

Focus sur 5 établissements de Bruxelles:

● L'Académie Royale des Beaux-Arts - École supérieure des arts (Arba-Esa)
Fondée en 1711, l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles - Ecole supérieure des arts (Arba-Esa) forme aux métiers des arts plastiques, visuels et de l'espace. Rattaché à la Ville de Bruxelles, l'établissement délivre des bacheliers (bac +3, équivalent de la licence) et des masters. L'année coûte entre 400€ et 504€ pour les étudiants de l'Union européenne.
Le plus: Les peintres Vincent van Gogh et René Magritte y ont étudié!
 
● L'Université libre de Bruxelles (ULB)
Fondée en 1834, quatre ans seulement après l'Etat belge, l'Université libre de Bruxelles (ULB) est l'une des six universités francophones de Belgique. Elle fait partie des 200 premières universités du classement international de Shanghaï. L'ULB dispose de trois campus à Bruxelles et son agglomération, ainsi que d'un campus dans la ville de Charleroi. Les droits de scolarité sont de 835€ par an.
Le plus: L'ULB fédère un réseau de 12 musées à Bruxelles et en Wallonie, dont le Musée de la médecine ou le Muséum de Zoologie et d'Anthropologie.
 
 
Le campus de Solbosch, le principal de l'ULB
 
 
● La Haute École Francisco Ferrer
La Haute École Francisco Ferrer, créée en 1996 par la Ville de Bruxelles, regroupe plusieurs établissements dans les domaines des arts appliqués, de l'économie, du paramédical, du pédagogique, de la technique, de la traduction et de l'interprétariat. Fort de 3000 étudiants, l'établissement met l'accent sur des parcours personnalisés et professionnalisants. Frais de scolarité: entre 200€ et 550€.
Le plus: Un large choix de formations… et donc de débouchés.
 
Haute École Francisco Ferrer
 
● L'École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre
Voisine de l'université libre de Bruxelles (ULB), l'École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre a été fondée en 1927. Elle porte le nom de l'abbaye de La Cambre, datant du XVIIIe siècle, où est implanté son bâtiment principal. Les études sont organisées en cinq ans et réparties sur deux cycles: le grade de Bachelier et le grade de Master. Prix: entre 350 et 454€ l’année.
Le plus: Stylisme, cinéma d'animation, architecture d'intérieur, design industriel, espace urbain... L'école dispose d'une large gamme de formations, 18 précisément.
 
 
École de la Cambre
 
 
● Institut des hautes études des communications sociales (IHECS) Business School
L'Institut des Hautes Études des Communications Sociales (IHECS) forme ses étudiants aux métiers du journalisme et de la communication. Outre un bachelier en communication appliquée, l'école propose cinq masters spécialisés: Presse & information, Relations publiques, Publicité & communication commerciale, Animation socioculturelle & Éducation permanente et Éducation aux médias. Coût de l'année: environ 1000€.
Le plus: L'IHECS a conclu un partenariat de co-diplomation avec l'université catholique de Louvain (UCL). Les étudiants de certains masters sont ainsi diplômés des deux établissements.
 
Ma source: etudiant.lefigaro.fr
 
 
 

Mmmm... J'adore!!!
 
 
 
 
 
 

No hay comentarios:

Publicar un comentario